Ouvrir cette lettre d'information dans votre navigateur

Planète Bordeaux

Flash d'information des AOC Bordeaux et Bordeaux Supérieur

 
Planète Bordeaux
Planète Bordeaux

Mercredi 10 janvier 2018

 
 
 

Edito de Bernard FARGES

 

« Cher Collègue,

 

Les volumes de production de la récolte 2017 sont maintenant connus, ils sont en baisse de 40% par rapport à ceux de 2016 pour l’ensemble des AOC de la Gironde.

Avec 135 000 hl, le Bordeaux rosé marque un recul de 25%.

En Bordeaux blanc, les 200 000 hl récoltés contre 355 000 hl en 2016 vont résoudre à court terme les difficultés structurelles de commercialisation constatées avant le gel. Un travail piloté par Céline Wlostowicer, notre Secrétaire Générale, est en cours au Syndicat pour trouver des pistes capables de redynamiser nos ventes de Bordeaux blanc.

La production de 45 000 hl de Crémant montre un recul de 30 % sur celui de 2016 mais est proche de la récolte 2015.

En Bordeaux Supérieur rouge, les stocks sont importants grâce aux vo-lumes suffisants du millésime 2016 et à la date de commercialisation décalée. Les 375 000 hl revendiqués dont 35 000 hl de VCI donnent des disponibilités suffisantes à cette appellation.

Enfin, en Bordeaux rouge avec les 1 180 000 de 2017 + les 190 000 de VCI 2016, nous enregistrons 1 370 000 hl revendiqués. Si nous ajoutons 300 000 hl de stocks supplémentaires entre le 31 juillet 2017 et le 31 juillet 2016, nous constatons un niveau de disponibilités de 1 670 000 hl à rapprocher des 1 830 000 hl de vente sur les douze derniers mois.
Cet écart de 160 000 hl montre la vraie baisse des disponibilités en Bordeaux rouge.

Bien sûr ces chiffres globaux masquent des disparités importantes entre chacune des entreprises et pour certaines, la situation est grave avec des volumes à vendre très faibles.

 

Les derniers chiffres connus montrent une dynamique de commercialisation toujours positive notamment à l’exportation. Nos disponibilités, la faible récolte partout en France et l’augmentation raisonnable de nos prix de vrac sont de nature à maintenir cette dynamique encourageante. »

 

Lire la suite du Flash de janvier.

 
 
 
 
 

L'ABUS D'ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTE. A CONSOMMER AVEC MODERATION

 
nous suivre Twitter Facebook instagram Pinterest